cie à table
Compagnie à table > Créations > Archives > Open House
<p>Claire Astier, Maud Pizon, Julien Andujar</p> <p>Maud Pizon, Julien Andujar, Frank Williams, Jeanne La Fonta</p>
Diaporama

Open House : Projet mené par C. Le Picard et Claire Astier

Evénement performatif autour de la Silver Factory Résidence d’artiste à la Ménagerie de Verre de janvier à décembre 2018

Note d’intention : La mise à disposition d’un lieu dédié à la création par Andy Warhol a rassemblé de nombreuses personnalités, certaines présentes par désoeuvrement, d’autres à la recherche d’un toit, d’autres encore artistes en quête de collectif. De cet espace partagé, sont nées de nombreuses œuvres qui continuent à influencer notre présent. Quelles répercutions a eu cette ouverture aux autres sur les penseurs actuels de notre paysage culturel ? Comment réactiver cette dynamique cinquante ans après la fermeture de la Silver Factory ?

Protocole de travail : Interviews préliminaires auprès de scénographes, directeurs-trices de lieux de création, d’artistes , philosophes, histoiriens –nes de l’art

Ecriture d’un dispositif et d’une dramaturgie pour les lieux de création qui mettent en présence artistes et public et laissent la possibilité de l’initiative personnelle et des créations individuelles et collectives.

Création : 13, 14, 15 Novembre 2018, Festival Les Inaccoutumés, dans le cadre de la résidence de la Compagnie à table à la Ménagerie de Verre (Paris) _ _
avec Claire Astier, Frank Williams, Jeanne La Fonta, Maud Pizon, Julien Andujar

scénographie et lumières : Clara Le Picard
-  chorégraphie : Maud Pizon, Julien Audujar, Jérome Brabant _musiques : Frank Williams, Jeanne La Fonta, Valentine Carette avec des chansons du Velvet Underground et de Henri Purcell
Une production : Cie à table avec La Ménagerie de verre (Paris) et le soutien de la DRAC PACA, de la Ville de Marseille.

critiques

Open House, création 2018 à la Ménagerie de Verre (Paris) On dirait que ce serait l’histoire d’une "maison", celle de la Ménagerie de Verre elle-même, "ouverte" puisqu’elle est censée accueillir et donner lieu à la création mais ce serait plutôt l’histoire de quelqu’un qui en ouvre la porte avec la délicatesse tout à la fois d’une archéologue, anthropologue et poète, réveillant les fantômes, humant les murs, écoutant les uns et les autres, non pour comprendre mais pour se faire comprendre elle-même. Car ce qu’elle cherche, entourée d’une belle bande d’artistes chercheurs polymorphes, est quelque chose d’évanescent, planant dans l’esprit du lieu : le comment ça marche de la création, au niveau singulier mais aussi et surtout au niveau de la communauté des artistes. Un fauteuil pour l’orchestre , M. Papazoglou

Dans un délicieux happening, Franck Williams, Jeanne La Fonta, Maud Pizon et Julien Andujar vont nous basculer à la lisière des 70’s et des années 80’s. Elle nous replace alors dans la boite à outils dans un geste extrêmement actuel. Toutelaculture.com A. Blaustein Niddam

« Open House » confronte deux collectifs, le public et les artistes, qui se nourrissent les uns des autres en formant un supra-collectif humain. C’est une grand-messe où les deux entités communient avec intelligence et une grande joie. I/O Gazette A. Santacroce _

 

Cie à table - 31 rue Saint Bazile 13001 Marseille - clp(arobase)compagnieatable.com -